Franck Thilliez: un maître du policier

Aujourd’hui, j’inaugure une nouvelle catégorie et je m’étonne même de ne pas l’avoir fait avant. je suis un gros lecteurs. Je ne conçois pas de passer une journée sans lire plusieurs pages. Historiques, romans policier, thriller, science-fiction, fantasy, horreur, bref, tout y passe. j’ai même commencé les romans dits pour femmes. C’est un besoin et comme j’écris beaucoup, cela me permet de travailler mon français et mon vocabulaire. Et je vais commencé cette catégorie avec l’un des maître du roman policier : Franck Thilliez.

Franck Thilliez

Si j’ai lu un bon nombre de ses romans, j’avoue avoir une nette préférence pour ceux qui mettent en scène ses deux personnages principaux: Franck Sharko et Lucie Henebelle. Franck Thilliez a vraiment bien travaillé les scénarios mais surtout la vie privée de ses héros. Bon, il est vrai qu’il charge un peu la barque car chacun d’eux à vécu des atrocités que beaucoup ne pourraient pas supporter. Les lecteurs pourraient trouver cela « trop » mais c’est dans le style de Franck Thilliez. On y adhère et on approuve.

Les scénarios sont toujours bien ficelés, les enquêtes bien menées. Mais j’aime surtout le style du romancier,. C’est fluide, vivant, on rentre dans l’histoire sans se forcer. Quand on commence un de ses livres, il est difficile de s’arrêter avant la fin car on a vraiment envie de savoir. Franck Thilliez fait vraiment des auteurs français à la plume incroyable. Je le comparerais à Maxime Chattam ou à Jean-Christophe Grangé. Du haut niveau.

Et j’aime la manière dont sur les derniers tomes, il parvient à faire coexister ses deux héros. Quand on lit leur saga, on pourrait croire qu’il est difficile de les mettre en relation mais pas du tout. La première rencontre se fait naturellement et les éléments de chacun complètent ceux de l’autre. Du coup, je trouve les derniers tomes plus riches, plus construits et plus intéressants. Mais les romans indépendants ne sont pas dénués de qualité, au contraire. Thilliez possède vraiment une ambiance prenante que l’on suit avec ravissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.